Cinq personnalités lancent une nouvelle initiative politique non partisane



Montréal, 28 septembre 2016 - Gabriel Nadeau-Dubois, Jean-Martin Aussant, Claire Bolduc, Maïtée Labrecque-Saganash et Alain Vadeboncoeur iront à la rencontre de la population cet automne en organisant une tournée de consultation sur l’avenir du Québec, intitulée Faut qu’on se parle.

Inquiets de la direction que prend le Québec depuis quelques années, ces cinq personnalités sont à la recherche de solutions citoyennes. « Les dernières mobilisations contre la hausse des frais de scolarité, les oléoducs et l’austérité ont démontré que nous sommes toujours capables de nous tenir debout. Nous savons reconnaître ce que nous ne voulons pas, mais au-delà de notre opposition à des projets et des politiques néfastes, quel Québec voulons-nous construire? », affirme Gabriel Nadeau-Dubois.

« Trop souvent, on entend les mêmes débats entre les mêmes personnes qui s’échangent les mêmes arguments. Nos médias en sont le parfait exemple, alors que 91 % des nouvelles nationales proviennent de trois grands centres : Montréal, Québec et Saguenay. Il est temps de donner la parole à la population afin qu’elle puisse apporter ses solutions aux enjeux qui la concernent. Pour être en mesure d’y arriver, il faut sortir de Montréal et de Québec afin d’écouter ce que les gens de toutes les régions et de toutes les communautés ont à dire », lance Claire Bolduc, agronome et ancienne présidente de Solidarité rurale.

« Nous posons dix questions importantes sur les enjeux de l’heure: la démocratie, l’économie, la place des régions, l’indépendance, l’éducation, la santé, les relations avec les Premiers Peuples, la diversité, la culture et le climat. Nous invitons les gens à venir proposer leurs solutions lors de grandes consultations publiques prévues dans dix villes différentes, par le biais d’une expérience inédite de démocratie participative. Grâce à une application que nous avons développée, les consultations seront réellement interactives », souligne Jean-Martin Aussant.

« Nous souhaitons également renouer avec une pratique délaissée, celle des assemblées de cuisine. C’est une formule qui permet que l’on prenne le temps de se parler, de poser des questions franches et de discuter en profondeur. Grâce à la plateforme web que nous lançons aujourd’hui, les Québécois et les Québécoises de tous les horizons peuvent nous inviter chez eux pour discuter de l’avenir du Québec. Ces assemblées nous permettront d’aller partout sur le territoire, notamment dans les communautés autochtones», indique Maïtée Labrecque-Saganash

« Les enjeux entourant notre système de santé résument bien l’esprit de la tournée. Nous savons tous que le réseau public a des problèmes, mais aussi qu'une privatisation à l’américaine est sans doute la pire solution. Qu'est-ce que les gens ont à dire sur ces questions? Comment fait-on pour améliorer notre réseau, tout en le gardant accessible à tous? Comment prendre soin de tout le monde? Cela fait partie des questions importantes dont nous voulons discuter », conclut Alain Vadeboncoeur.

Horaire de la tournée


Québec, 11 octobre, Musée de la Civilisation

Saguenay, 13 octobre, La Pulperie de Chicoutimi

Sherbrooke,18 octobre, Théâtre Granada

Rouyn-Noranda, 25 octobre, Petit théâtre du Vieux Noranda

Carleton-sur-Mer, 1er novembre, Cégep de la Gaspésie et des Îles

Gatineau, 6 novembre, Maison de la Culture de Gatineau

Sept-Îles, 15 novembre, Cégep de Sept-Îles

Trois-Rivières, 22 novembre, Cégep de Trois-Rivières

Rimouski, 30 novembre, La Coudée du Cégep de Rimouski

Montréal, 8 décembre, Club Soda

À propos


Gabriel Nadeau-Dubois est auteur et militant. Ancien porte-parole lors de la grève étudiante de 2012, il était jusqu’à récemment chroniqueur à Radio-Canada.

Claire Bolduc est agronome et ancienne présidente de Solidarité rurale. Elle a aussi occupé la présidence de l’Ordre des agronomes du Québec et la direction régionale du ministère de l’Environnement pour la région de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec.

Jean-Martin Aussant est économiste et ancien chef d’Option nationale. Il est présentement directeur général du Chantier de l’économie sociale.

Maïtée Labrecque-Saganash est une militante Crie. Elle poursuit actuellement des études en sciences politiques à l’UQAM.

Alain Vadeboncoeur est urgentologue, enseignant, auteur, blogueur et chroniqueur médical. Il a présidé Médecins québécois pour le régime public.


Renseignements

Renaud Poirier St-Pierre
Responsable des communications
514-835-9780, @renaudstp, renaud@fautquonseparle.org